Alex Rider : présentation du film

Ce film du genre espionnage, teen movie, et comédie réalisé par Geoffrey Sax est sorti en salles françaises le 25 octobre2006. Le métrage d’une heure 33mn de nationalité allemand, américain et britannique est une adaptation de saga littéraire d’Anthony Horowit publié en 2000. En guise d’info, le roman en question affiche une vente de 8millions dans le monde. Dans cette adaptation cinématographique du premier volume, on retrouve les acteurs suivants : Alex Pettyfer,Ewan McGregor, Mickey Rourke et plus.

Scénario du film

Alex était un orphelin de 14 ans dont l’oncle et tuteur légal a été mystérieusement assassiné dans un accident de voiture. Ce dernier avait une voiture de sport truffée de gadgets. Curieux d’en savoir plus sur la circonstance de cette mort, il a fini par apprendre que son unique parent travaillait pour le MI6, mais n’était pas un cadre d‘une banque. Le MI6 embauche Alex par la suite. Le riche Darrius Sayle se prépare à équiper les écoles anglaises avec des ordinateurs, mais derrière cette bonne œuvre se cache un plan machiavélique. Alex arrive à découvrir les secrets de Stormbreaker et empêcher une catastrophe. Mais dans sa mission, il risque aussi sa vie.

presentation-alex-rider

Critique du film Alex Rider : The Stormbreaker

On constate d’abord que l’histoire n’est pas une fidèle interprétation du roman. Beaucoup d’éléments manquent par rapport au livre. On retrouve ici une version ado du cultissime James Bond mélangée avec une version de Spy kids. Dans le livre, il n’est pas vraiment un super-héros qui escalade une montagne, fait des sports extrêmes et de plongée-marine etc.

Sinon, l’intrigue qui découle du scénario insipide ne risque aussi d’attirer que les jeunes du même âge que l’héros. On est en face d’un riche méchant en la personne de Darrius Sayle. Ce personnage est interprété par Michel Rourke. Cet homme veut massacrer les gentils élèves dans les écoles britanniques avec des ordinateurs truqués. Son mobile est la vengeance de sa camarade de classe quand il était petit. Mais le jeune agent secret, Alex, formé à la dure avec des entraînements de militaire est envoyé pour sauver le pays du désastre. Frôlant entre le grotesque et le burlesque, Alex gère bien la situation à travers les scènes d’action dont certaines sont réellement exagérées. Il arrive à rattraper un camion en vélo avec ses pirouettes fantastiques, il terrasse des mécaniciens gros bras avec une petite ficelle etc. Sans parler du psychopathe Darrius Sayle et de ses sombres desseins qui ne tiennent pas la route. Le film manque ainsi de cohérence et de légèreté avec sa trame scénaristique surexploitée. A cela s’ajoute un humour au raz de pâquerette qui pourrait se faire demander s’il s’agit d’un film d’action ou un film de comédie. A part les facilités et les effets spéciaux impressionnants qui s’enchaînent à travers ce film, on note également un jeu d’acteur peu convaincant. L’interprétation de l’héros est plate. Les autres rôles sont plus ou moins passables. Bref, Alex Rider : The Stormbreaker est une production de film destiné pour enfants et pour tous ceux qui aiment retomber en enfance.