Présentation du film Taxi (1998)

En 1998, Gérard Pirès à réaliser le premier film de la saga Taxi. Le film a obtenu deux César du cinéma et plusieurs nominations en 1999. Il met en avant de célèbres acteurs français comme Samy Naceri, Frédéric Diefenthal ou encore Marion Cotillard. Taxi récolte des critiques mitigés même actuellement.

Taxi : une intrigue originale des années 90

Daniel, un fou du volant quitte son travail de livreur de pizza. Il décide de changer de boulot pour réaliser sa passion  et devenir chauffeur de taxi dans le sud. Daniel est particulier parmi ses semblables car il sait échapper aux radars les plus perfectionnés. Son bolide favori est un Peugeot 406 blanche, perfectionné par lui-même et qui peut faire penser aux voitures de ce film (ok, je sors). Comme tous les jours il attend des clients dans sa station. C’est là qu’il a rencontré l’inspecteur Emilien, recalé plusieurs fois à son permis de conduire. En le conduisant comme un pilote de Grand Prix, il se fait arrêter et se retrouve au commissariat menacé de perdre son taxi.

Emilien lui propose alors un marché pour qu’il puisse récupérer sa voiture. Le deal consistait à aider l’inspecteur à arrêter un gang de braqueurs de banque ravageant les succursales de la ville à bord de puissants véhicules. En échange, Daniel pourra récupérer son taxi.

Taxi raconte une histoire jamais vue au cinéma français de cette époque. Luc Besson, scénariste et producteur a voulu percer l’univers du road-movie urbain.

Le casting

Le casting de taxi est un élément important qui fait une certaine réussite du film. Il est composé des acteurs français célèbres notamment Samy Naceri dans le rôle de Daniel Morales et Frédéric Diefenthal jouant l’inspecteur Emilien Coutant-Kerbalec. Marion Cotillard participe aussi en interprétant le personnage de Lilly Bertineau.

taxi-film-1998-alexrider-lefilm.comPour compléter le casting, Gérard Pirès a sélectionné Manuela Gourary, Emma Sjöberg-Wiklund, Bernard Farcy ou George Neri.

La réussite du film

En 1998, Taxi connait un front succès auprès du public. Il a en effet cumulé plus de six millions d’entrées au box-office français. Le film récupère deux récompenses dont le prix du meilleur montage pour Véronique Lange et le meilleur son pour Vincent Tulli et Arnadi au César du cinéma de 1999. Durant ce même festival, Taxi est nommé à plusieurs reprises. Gérard Pirès est nommé à la catégorie meilleur réalisateur, Akhenaton meilleur musique, Samy Naceri meilleur espoir masculin ou encore Marion Cotillard meilleur espoir féminin.

Critique du film

On peut relever certaines maladresses durant le film. Par exemple, sur le capot de la voiture qui sert à passer le permis de conduire d’Emilien, on remarque l’inscription « Auto Ecole G. Pirès », Pirès qui n’est autre que le réalisateur du film. C’est un fait un peu étonnant. La réalisation en général comporte des failles. Chose qui peut s’expliquer par la durée du tournage qui ne se faisait qu’en seulement 27 jours.

Toutefois, le film réussit à amuser les téléspectateurs et c’est le principal. En plus le cascade automobile est bien efficace avec la participation des pilotes de renommés tels que Schlesser, Ragnotti ou Saelens.